25 avril 2019

L’activité touristique française est bien repartie à la hausse en 2017

La Direction générale des entreprises (DGE) vient de publier l’édition 2018 de son Mémento du tourisme dans lequel est recensée une masse de données importantes sur l’activité touristique française en 2017. Elle vient ainsi confirmer la reprise de l’activité touristique cette année-là.
Avec 86,9 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2017, la France reste la destination la plus visitée au monde, en hausse de 5,1 %. Elle se positionne devant l’Espagne et ses 81,9 millions d’arrivées (8,8 %) qui ne cessent, toutefois, de se rapprocher très rapidement. Les États-Unis et la Chine suivent avec respectivement 76,9 millions et 60,7 millions d’arrivées et une progression qui tend à se stabiliser.
En termes de recettes, bien qu’elle ait gagné deux places par rapport à 2016, la France se place en troisième position avec 53,7 milliards d’euros, loin derrière les États-Unis (186,6 milliards d’euros) et l’Espagne (60,3 milliards).

Reprise de la consommation touristique
Avec une augmentation de 6,1 %, le poids économique du tourisme en France s’élevait à 168 milliards d’euros pour l’année 2017, soit 7,2 % du produit intérieur brut (PIB). Les touristes français y ont contribué à hauteur de 103,7 milliards d’euros et les étrangers pour 64,2 milliards d’euros. Ces chiffres montrent la reprise du tourisme dans l’Hexagone après les attentats qui ont frappé le pays en 2015 et 2016 puisque, lors de cette dernière année, la consommation touristique intérieure avait baissé de 1,5 % (dont -4,9 % concernant les touristes étrangers).
Parmi les différentes catégories à avoir le plus bénéficié de la manne touristique, l’hébergement touristique marchand (32,1 milliards d’euros, + 5,7 %) et les services de transport non urbain (31 milliards d’euros, + 5,7 %) arrivent en tête devant les restaurants et les cafés (16,7 milliards d’euros, +5,6 %) et les aliments et boissons (13,1 milliards d’euros, + 5%).
Ce Mémento de la DGE présente également des données sur les parcs d’hébergement marchand et non-marchand avec nombre d’établissements et de lits par région, la fréquentation des hébergements collectifs, les déplacements touristiques des Français ou encore le tourisme international dans l’Hexagone.

Disneyland devant le Louvre
Ainsi, on y apprend que le taux de départ en voyage des Français était de 74,8 % en 2017 tous motifs, toutes durées et toutes destinations confondus tandis que le nombre total des emplois salariés dans le tourisme s’élevait à près de 1,34 million pour l’ensemble de la France (soit 7,3 % du total des emplois salariés du pays).
Disneyland restait le site récréatif et culturel le plus fréquenté avec près de 14,9 millions d’entrées, devant le musée du Louvre et le Domaine de Versailles, avec respectivement 8 et 7,7 millions d’entrées. Hors Paris et Île-de-France, le premier site visité reste le Puy-du-Fou (2,3 millions d’entrées), suivi de la cité médiévale de Carcassone (2,2 millions d’entrées).

Télécharger le Mémento du tourisme 2018.

Source : Maire-info du 23 avril 2019